Le biscuit de Savoie était l'un des classiques de ma , et léger à souhait. Comme beaucoup de gâteaux régionaux en France, il était fait avec peu d'. Selon les disponibilités, ma chère grand-mère ajoutait parfois un zeste de citron, mais pas à chaque fois.

Ce biscuit de Savoie, tout comme les bugnes, les merveilles, le civet de lapin, le gâteau de foies ou la salade de tomates du aux herbes, a contribué à former mon palais aux bonnes choses.

Nous le savourions au ou au petit-, accompagné de notre Ovomaltine !

Si je devais vous donner un seul conseil pour la préparation de ce gâteau, ce serait de ne remplir le moule qu'aux 2/3 de sa hauteur car il gonfle beaucoup !

Très léger, fondant en bouche… On peut le déguster en avec un jus frais.

Difficulté : simple | Nombre de personnes : 6 | Durée : 30 min |

Ingrédients :

– 6 gros œufs
– 150 g de sucre en poudre
– 50 g de
– 50 g de fécule de de terre
– le zeste râpé d'un citron
– 1 pincée de sel fin

Préparation :

1. Séparez les blancs des jaunes d'œufs.
2. Travaillez longuement les jaunes avec le sel et le sucre, jusqu'à ce qu'ils blanchissent. Ajoutez la farine tamisée, la fécule et le zeste râpé.
3. Battez les blancs en neige ferme. Incorporez à la pâte 2 cuillères à soupe de blancs battus et remuez énergiquement pour l'assouplir.
4. Versez le reste des blancs d'œufs et incorporez-les délicatement pour obtenir une pâte légère et ferme.
5. Versez la pâte dans un moule à manqué de 26 cm de diamètre, beurré et saupoudré de sucre. Enfournez pendant 40 minutes dans un four préchauffé à 190°C (thermostat 6-7).
6. Démoulez immédiatement en retournant le moule sur une grille.
7. Dégustez le gâteau tiède ou froid avec des confitures : myrtilles, abricot, fraises.